Déroulement concret d'une thérapie comportementale et cognitive

Voyons comment se déroule, concrètement, une thérapie comportementale et cognitive, telle que je la propose à mon cabinet (et telle que tout thérapeute formé aux TCC la propose):

 

 

Première phase: pré-traitement (3 à 6 séances en général) il s'agit des premières rencontres au cours desquelles le thérapeute évalue le problème du patient et pose un diagnostic. Vient ensuite l'analyse du problème tel qu'il se présente "ici et maintenant", en explorant ses différents aspects, selon une méthode rigoureuse appellée l'analyse fonctionnelle. Ces entretiens sont complétés par la passation de questionnaires d'auto-évaluation, validés statistiquement, et par des auto-observations que le patient note, à la demande du thérapeute. Ces évaluations permettent d'établir une ligne de base, c'est-à-dire un "état des lieux" avant la thérapie, ce qui sera utile pour mesurer les progrès du patient, l'efficacité du traitement.

Au cours de cette phase, le patient précise les objectifs thérapeutiques qu'il souhaite atteindre.

Le thérapeute lui explique enfin ce qu'il comprend de son problème et lui donne les informations psychologiques à ce sujet. Il lui propose ensuite un contrat thérapeutique, dans lequel il présente les outils et techniques qui vont permettre d'atteindre ses objectifs thérapeutiques, en précisant les limites du traitement et la durée approximative de la thérapie.

Le patient a ainsi toutes les cartes en main pour accepter ou non ce contrat.

Cette phase lui a aussi laissé le temps de vérifier s'il se sent à l'aise avec le thérapeute, si "le courant passe" entre eux, et s'il est prêt à s'engager dans une thérapie avec lui. 

 

 

Deuxième phase: traitement (10 à 30 séances environ, mais le nombre est très variable selon le problème à travailler*) c'est la thérapie proprement dite. Le processus thérapeutique se déploie, idéalement au cours de séances hebdomadaires (même si un rythme par quinzaine peut aussi être envisagé) d'une durée de 60 minutes. Les séances sont structurées et respectent un déroulement précis:

 

  • Accueil et revue des "tâches à domicile";
  • Définition ensemble de l' "agenda", c'est-à-dire du programme de la séance;
  • Travail de la séance, avec mise en oeuvre des techniques comportementales et cognitives, apport d'informations, discussions, exercices, jeux de rôles, etc.
  • Définition de "tâches à domicile", d'exercices, en rapport avec le contenu de la séance, à réaliser dans l'intervalle avec la prochaine séance;
  • Résumé des points essentiels de la séance par le patient;
  • "Feed-back", sur le climat de la séance, sur la relation avec le thérapeute.

 

Les progrès sont régulièrement évalués; des auto-observations et la passation de questionnaires permettent de mesurer les changements.

 

 

  

Troisième phase: post-traitement (2 ou 3 séances) une fois les objectifs atteints, la phase de traitement s'arrête. Pour autant, le thérapeute n' "abandonne" pas le patient. Celui-ci est invité à revenir en séance 2 ou 3 fois, à des intervalles de temps de plus en plus longs (environ 1 mois, 3 mois et 6 mois après la fin de la deuxième phase). Il s'agit de vérifier que les progrès se maintiennent**, de consolider les acquis, de "prévenir" les rechutes, de revoir ensemble les outils appris en thérapie, etc.

 

 

(*) Lorsque le travail porte sur la personnalité elle-même et non sur un comportement-problème bien ciblé, la durée de la thérapie est bien plus longue.

(**) Les études scientifiques montrent qu'on peut considérer comme "acquis" un changement qui se maintient au moins 6 mois.

   

 

 

Retour à la page Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC)